Croissance des inégalités dans la pauvreté

Alors que mon cher Camarade Martin Hirsch se félicitait ce matin de la généralisation du RSA, Olivier Marguery (EAPN) démontrait en février de cette année que l’on organise l’inégalité dans la pauvreté … sans résoudre les problèmes de pauvres. J’avais aimé le livre de Martin Hirsch, j’avais cru que le RSA était enfin une solution, mais il semblerait qu’il n’est qu’une mesure de plus qui ne fait qu’ajouter une catégorie à la pauvreté.

A considérer la manière dont il est généralisé sans avoir pris la peine de se pencher sur les rapports d’évaluation du dispositif, je suis encore plus sceptique. Nous marchons à grands pas vers une distribution des revenus à l’américaine alors qu’il existe d’autres modèles dont nous pourrions nous inspirer.


Le pouvoir d’achat du SMIC a augmenté de 5,6% en dix ans, celui du RMI de 2,7%, celui de l’Allocation Handicapé de 1,3%. Le RMI représentait 50% du SMIC il y a dix ans, 40% aujourd’hui: les inégalités entre pauvres s’accroissent. Alors que les pays scandinaves ont un profil de revenus en trapèze <> (peu de revenus élevés, peu de revenus faibles) , que la France des années 80 avait un profil en pyramide /_\, la France des années 2000 tend vers un profil >< en diabolo à l’américaine: beaucoup de pauvres, beaucoup de riches, des classes moyennes en voie de disparition. Il existe plusieurs modèles de politiques pour l’inclusion en Europe:

  • un modèle nordique universaliste dans lequel on cherche à faire baisser l’intensité de pauvreté par un accès universel à des droits sociaux. Rappelons que le Danemark ne compte que 4% de pauvres!
  • un modèle continental dans lequel on cherche à faire baisser le taux de pauvreté à travers des prestations ciblées basées sur le salariat. La France est dans ce modèle qui par définition donne peu de droits aux non-salariés, qui sont pourtant les pauvres!
  • un modèle méditerranéen qui fait reposer la lutte contre la pauvreté sur les solidarités familiales.
  • un régime à la britannique qui repose sur des prestations ciblées pour les plus pauvres et des régimes privés.

Photographie par Philippe Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *