Réunion publique sur l’Europe #EnMarche Reims le 29 mars 2017

 

Bonjour à tous et toutes, merci pour cette invitation, merci Aina pour l’organisation, merci aux comités locaux.

Je suis universitaire. Je participe à des projets européens du programme-cadre depuis le début des années 2000. L’Europe est vraiment quelque chose qui fait partie de mon quotidien.

Par ailleurs, je suis élue et dans ma commune où je suis en charge de la recherche et des universités. L’Europe est quelque chose de tellement important que j’ai créé une fête de l’Europe de la science tous les 9 mai, en espérant susciter à la fois des vocations scientifiques et des vocations européennes.

Je vais vous parler ce soir de l’Europe de la recherche. Continuer la lecture de Réunion publique sur l’Europe #EnMarche Reims le 29 mars 2017

C’est la rentrée: La double mission de l’école

bayrou_et_les_profsDifficile d’échapper en ce début de septembre au rituel des billets sur l’éducation. L’éducation est un sujet éminemment politique car elle est ce qui permet aux Françaises et aux Français de se projeter dans l’avenir à travers leurs enfants. Elle prépare ce que sera la France dans vingt ans. Si elle permet de se projeter dans un avenir meilleur, elle entraîne tout le pays à l’optimisme. Continuer la lecture de C’est la rentrée: La double mission de l’école

Recherche et innovation: fécondation mutuelle ou cannibalisme?

Pour rapprocher la recherche de l’innovation, les politiques ont fait le choix de financer une partie de la recherche à travers les entreprises. Malheureusement, cette stratégie n’est gagnante qu’à court terme. Elle n’est pas durable et met en danger la recherche et l’innovation à moyen et long terme. Elle subventionne l’université ou les écoles d’ingénieurs pour leur permettre de casser les prix de la recherche artificiellement, ce qui déséquilibre complètement le secteur et entraine la disparition de la recherche privée et l’exil des jeunes chercheurs. Cette note explique les dangers des politiques de recherche actuelles et propose une nouvelle politique de recherche: soutenir avec l’argent public la recherche risquée de long terme que l’Etat est seul à pouvoir financer, puis coordonner la mise en réseau des acteurs du développement technologique dans des structures nouvelles que l’on appellera des « débutances » pour permettre au secteur privé de prendre le relai en créant des entreprises innovantes et durables ancrées dans leurs territoires.
Continuer la lecture de Recherche et innovation: fécondation mutuelle ou cannibalisme?

Former les enseignants: un enjeu stratégique pour une école de qualité

bayrou_et_les_profsLa formation des enseignants est un enjeu stratégique pour la qualité du système éducatif. Alors que le recrutement des enseignants au niveau du Master aurait pu être une chance pour améliorer leur formation, les plus mauvaises décisions ont été prises. Le résultat ne s’est pas fait attendre: baisse du nombre des candidats, difficultés à pourvoir les postes, démissions. Cette note propose quelque mesures simples pour améliorer la situation (changement du calendrier) et une réflexion de fond sur la formation des enseignants, le moment de leur recrutement et les enjeux de promotion sociale qui y sont liés: formation progressive dans la durée, financement des études pour favoriser la promotion sociale, décloisonnement des carrières, mobilité et variété des parcours professionnels.
Continuer la lecture de Former les enseignants: un enjeu stratégique pour une école de qualité

Le baccalauréat est-il encore un examen national?

D’un côté, un taux de réussite toujours plus élevé, toujours plus de bacheliers avec mention, près de la moitié cette année dans les séries générales, à croire que l’examen est presque bradé, seule hypothèse d’ailleurs pour expliquer la présence croissante dans l’enseignement supérieur de certains étudiants visiblement peu armés intellectuellement. De l’autre, un examen qui reste difficile, une correction pas vraiment généreuse, voire parfois franchement sévère, pour ce qui concerne mon expérience des élèves des bons lycées. Comment expliquer un tel mystère? Il faut bien supposer que la procédure de correction masque les écarts croissants d’un établissement à l’autre et biaise le caractère « national » de l’examen.
Continuer la lecture de Le baccalauréat est-il encore un examen national?

Et l’enseignement professionnel?

Le sujet est rarement abordé, l’enseignement professionnel, c’est un peu pour les enfants des autres. Pourtant, c’est là que l’on perd 15% d’une classe d’âge qui quitte le système sans emploi et sans qualification. L’échec massif, la disparition des élèves indésirables, se produit discrètement à la rentrée en LEP. Dans certaines académies, l’enseignement professionnel (2/3 LEP + 1/3 apprentissage) représente la moitié des élèves, c’est énorme. L’apprentissage (j’exclus de ce paragraphe les ingénieurs–apprentis, etc.) y est plutôt la voie d’excellence (d’où pas mal de garçons, peu d’élèves d’origine d’immigrée, moins de filles) et représente un vrai choix : il faut trouver soi-même son patron, il y a la perspective de monter son entreprise. Il faut continuer à valoriser ces métiers, à les faire connaître, à les ouvrir davantage à de nouveaux publics, mais l’apprentissage n’est ni un problème crucial, ni une solution universelle de l’enseignement professionnel.
Continuer la lecture de Et l’enseignement professionnel?

Bayrou et les profs, un amour réciproque?

Bayrou attire de plus en plus les enseignants, trois millions d’électeurs potentiels ! Rien d’étonnant à cela. Il a été un ministre respectueux de ses collègues et son diagnostic et ses propositions tombent juste, à une période où Gilles de Robien donne tous les signes de l’incompétence, de la démagogie et du mépris avec des circulaires qui tombent du ciel, incompréhensibles mais à appliquer immédiatement.

Continuer la lecture de Bayrou et les profs, un amour réciproque?

Quelques idées pour l’école primaire

Quelques propositions en vrac. Elles paraissent peut-être un peu techniques pour ceux qui ne sont pas de la boutique, mais je crois qu’elles permettent de décliner de manière plus précise les orientations justes prises par Bayrou. Un peu d’imagination. Sur le terrain, que pourrait-on faire pour que tous les enfants sachent lire, écrire, compter et surtout raisonner à l’entrée en 6e?
Continuer la lecture de Quelques idées pour l’école primaire

Oui l’éducation est vraiment une priorité en France

Les résultats de PISA n’étaient déjà pas brillants, un [rapport de l’UNICEF « Child well-being in rich countries »|/public/documents/unchildwellbeing.pdf] en 2007 confirme le diagnostic: si la France termine aussi mal classée, 16e sur 21, les mauvais résultats obtenus sur l’éducation, 18e place sur 21, en sont largement responsables. Un si mauvais résultat s’explique surtout par la grande proportion (15%) d’enfants en échec scolaire, abandonnés par le système autour de 15 ans. Ils le quittent et se retrouvent alors exposés à la marginalisation et à la précarité. Par ailleurs, 40% d’une classe d’âge s’attend à occuper des emplois peu qualifiés. Si l’on veut expliquer les émeutes de 2005 et la désespérance, voilà déjà un premier élément évident…
Continuer la lecture de Oui l’éducation est vraiment une priorité en France

La méthode Robien met les enseignants dans la rue

methode_RobienGrande manifestation des enseignants le 20 janvier. Comment s’en étonner? Le plus surprenant est que la manifestation ne soit pas encore plus importante. Ce qui pouvait au départ passer pour de la maladresse apparaît de plus en plus clairement comme un traitement idéologique et une instrumentalisation de la question l’éducation par Gilles de Robien.
Continuer la lecture de La méthode Robien met les enseignants dans la rue