Bayrou et les profs, un amour réciproque?

Bayrou attire de plus en plus les enseignants, trois millions d’électeurs potentiels ! Rien d’étonnant à cela. Il a été un ministre respectueux de ses collègues et son diagnostic et ses propositions tombent juste, à une période où Gilles de Robien donne tous les signes de l’incompétence, de la démagogie et du mépris avec des circulaires qui tombent du ciel, incompréhensibles mais à appliquer immédiatement.

Continuer la lecture de Bayrou et les profs, un amour réciproque?

Quelques idées pour l’école primaire

Quelques propositions en vrac. Elles paraissent peut-être un peu techniques pour ceux qui ne sont pas de la boutique, mais je crois qu’elles permettent de décliner de manière plus précise les orientations justes prises par Bayrou. Un peu d’imagination. Sur le terrain, que pourrait-on faire pour que tous les enfants sachent lire, écrire, compter et surtout raisonner à l’entrée en 6e?
Continuer la lecture de Quelques idées pour l’école primaire

Oui l’éducation est vraiment une priorité en France

Les résultats de PISA n’étaient déjà pas brillants, un [rapport de l’UNICEF « Child well-being in rich countries »|/public/documents/unchildwellbeing.pdf] en 2007 confirme le diagnostic: si la France termine aussi mal classée, 16e sur 21, les mauvais résultats obtenus sur l’éducation, 18e place sur 21, en sont largement responsables. Un si mauvais résultat s’explique surtout par la grande proportion (15%) d’enfants en échec scolaire, abandonnés par le système autour de 15 ans. Ils le quittent et se retrouvent alors exposés à la marginalisation et à la précarité. Par ailleurs, 40% d’une classe d’âge s’attend à occuper des emplois peu qualifiés. Si l’on veut expliquer les émeutes de 2005 et la désespérance, voilà déjà un premier élément évident…
Continuer la lecture de Oui l’éducation est vraiment une priorité en France

Y a-t-il une place pour le centre dans la vie politique française?

Sarkozy et Royal commencent à montrer quelques signes d’usure. Ils ont dû l’un et l’autre dépenser beaucoup d’énergie à s’imposer dans leur propre camp avant de commencer à faire campagne.

Bayrou a sur eux deux avantages: il n’a pas eu à perdre de temps à convaincre chez lui et a pu se consacrer depuis un an à une vraie réflexion sur un programme, mais structurellement, le mode de scrutin est son vrai handicap.

Continuer la lecture de Y a-t-il une place pour le centre dans la vie politique française?

Derniers sondages

Bayrou l’emporterait au second tour sur Sarkozy ou Royal. Reste à accéder au second tour, mais cela semble tous les jours moins utopique. Bayrou serait à 19% dans le dernier sondage de lundi, Sarkozy et Royal entre 25 et 28%. Il suffit que l’un des deux décroche un peu et que Bayrou poursuive sa montée pour que le second tour devienne une hypothèse très réaliste pour l’UDF. Le sondage de lundi n’enregistre pas encore les effets de l’émission de TF1 qui semblent a priori positifs. On peut donc tabler sur quelques points supplémentaires.
Continuer la lecture de Derniers sondages

Où étaient les Français à Madrid?

ou_etaient_les_francaisLe 26 janvier 2007, les 18 Etats membres qui ont ratifié la Constitution européenne se sont rencontrés à Madrid pour tenter de sauver le texte. Pour la première fois, la France, pays fondateur de l’Union ne participe pas à un sommet européen. Il est vrai que ce sommet était plutôt celui des « ouistes », mais était-ce une raison pour ne pas y participer ?

Premier constat: il est nécessaire de doter l’Union de nouvelles règles de fonctionnement sous peine de la laisser s’enliser dans le chantage à l’unanimité et les caprices nationaux de ses différents membres. Les règles prévues pour une douzaine ne tiennent plus à vingt-sept, la Commission en fait l’expérience tous les jours. Il est urgent de réviser le mode de fonctionnement, ce qui aurait dû être fait à Nice en 2001 d’ailleurs, mais hélas, la France cette fois encore était en campagne électorale et a préféré différer les décisions et remettre le traité constitutionnel après l’entrée des dix nouveaux en 2004.

Continuer la lecture de Où étaient les Français à Madrid?

Le tournant de la campagne?

Demain, Ségolène dévoile (enfin) son programme. On ne peut s’empêcher d’être un peu curieux: comment sera-t-elle parvenue à concilier les voix discordantes qui s’expriment au PS ? Les débats participatifs auront-ils été un gadget ou produiront-ils des idées neuves ? Comment réussira-t-elle à proposer quelque chose sur l’Europe, sur l’économie, sur l’école, etc. qui ne divise pas aussitôt le PS en deux camps ennemis ? Entre socialistes favorables à l’Europe qui se sont accomodés de l’économie de marché comme leurs homologues du reste de l’Europe et socialistes « canal historique », il y a tous les risques de courir à la scission, à moins de rester dans un flou très artistique.
Continuer la lecture de Le tournant de la campagne?

Grand show à la télé

grand_show18 décembre 2003: Le Président répond aux Russes à la télévision ! Grandiose: Poutine va à la rencontre de son peuple via des émissions télévisées. Au cours des dernières semaines, les organisateurs du show Poutine ont demandé à la population de leur adresser des questions qu’ils poseraient à leur prestigieux invité. ils affirment avoir reçu plus de un million de questions diverses. […] Ce sont les présentateurs favoris du président qui ont l’honneur de jouer les Monsieur Loyal. […] Les questions affluent, elles sont tout sauf spontanées. Tout comme les réponses d’ailleurs. On voit à l’oeil nu que ces échanges ont été soigneusement préparés à l’avance.

Continuer la lecture de Grand show à la télé

Qui a peur de Davos?

L’absence de personnalités politiques françaises au forum de Davos a été remarquée par plusieurs journaux. Alors que Tony Blair ou Angela Merkel ont pris la peine de s’y déplacer pour y réfléchir à l’avenir du continent européen et du monde, pour y exposer leur vision politique, aucun de nos élus ou de nos candidats n’a fait le déplacement. Certes il s’agit d’un forum avant tout économique, mais c’est une formidable occasion de discussions plus ou moins informelles avec des dirigeants ou des experts du reste du monde. Une occasion de changer de perspective, de s’arracher aux problématiques étroitement franco-françaises.
Continuer la lecture de Qui a peur de Davos?

Les RG en campagne: Sarkozy s’inspire-t-il des méthodes soviétiques?

Le Canard Enchaîné a publié que les RG auraient reçu l’ordre du cabinet du ministre de l’intérieur d’enquêter sur Bruno Rebelle, membre de l’équipe Royal. Le ministre de l’intérieur commanderait des fiches à ses services de manière à accrocher quelques casseroles à l’adversaire socialiste.

La possibilité d’un tel détournement des services de l’Etat à des fins de campagne personnelle suscite légitimement l’indignation de la population et de la classe politique et devrait entraîner la démission du ministre de l’intérieur. Il serait prudent de le prier de choisir entre sa campagne et son portefeuille, dans une démocratie digne de ce nom. François Bayrou a tiré la sonnette d’alarme ce soir à Orleans.

Continuer la lecture de Les RG en campagne: Sarkozy s’inspire-t-il des méthodes soviétiques?