Et le rue de Rennes?

L’aménagement de la Rue de Rennes a fait couler beaucoup d’encre. Que propose le MoDem ?

((/public/Images_billets/et_la_rue_de_rennes.jpg|et_la_rue_de_rennes.jpg|R|et_la_rue_de_rennes.jpg, juil. 2009)) L’architecte et urbaniste Michel Cantal-Dupart analyse la situation: il n’y a pas une rue de Rennes mais au moins trois, avec leurs ambiances différentes. Une rue de Rennes proche de Saint-Germain-des-Prés, une rue de Rennes proche du centre commercial de la gare Montparnasse avec ses grandes enseignes (FNAC, Zara, Footlocker, etc.), une rue de Rennes intermédiaire autour de Saint-Placide. Nous proposons d’articuler l’aménagement de la rue de Rennes (élargissement des trottoirs, plantations, aménagement de la voirie) à l’aménagement des deux places qui l’encadrent: la place du 18 juin 1940 et la place Jean-Paul-Sartre-et-Simone-de-Beauvoir.__ De larges terrasses, un meilleur aménagement de la circulation, rendraient à ces deux places une convivialité qui leur manquent aujourd’hui, et modifierait complètement l’ambiance de la rue de Rennes qui a vocation à être articulée à ces lieux de vie. Au lieu de traverser une sorte de zone morte interminable, le piéton ou la voiture traverseraient simplement les voies du boulevard Saint-Germain et du boulevard du Montparnasse. On imagine facilement comment les taxis et les bus pourraient être installés dans les rues du Départ et de l’Arrivée, le bas du centre commercial réaménagé avec de grandes terrasses, et comment la place pourrait changer totalement d’ambiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.