Secours catholique

Samedi 16 le Secours Catholique organisait à Bercy une partie de foot candidats – SDF. Toutes les têtes de liste du MoDem ont signé la charte proposée par le secours catholique, je suis donc à Bercy avec un co-listier, Jean-Mathieu. Nous retrouvons Corinne Lepage. Le MoDem s’est montré plutôt réactif sur la question.


J’avoue ne pas avoir eu le courage de la vraie partie de foot, nous nous replions donc sur le baby-foot. Quelques photos, quelques journalistes. je rappelle que le 6e est l’arrondissement le plus riche – ou plus exactement détient le record du mètre carré le plus cher de Paris – mais laisse crever pas mal de gens dans la rue, comme la plupart des arrondissements touristiques. Parmi ces SDF, manifestement deux populations: une population de travailleurs pauvres, relativement invisibles, qui installent leurs sacs dans les entrées d’immeuble tard le soir et remballent tôt le matin, une population de personnes en grande difficulté installée sur les bouches de chaleur ou sur le passage des touristes, nettement plus difficile à aider.

Nous rencontrons les responsables de l’arrondissement. j’apprends que le Secours Catholique n’a aucun local dans le 6e. Il faudrait 60 m2. je promets de les trouver si je suis élue. A ma grande surprise, aucun chiffre n’est disponible pour l’arrondissement.

Nous évoquons quelques pistes réalistes dans le contexte de l’arrondissement (de l’ancien, un foncier très cher): inciter à rénover les chambres du 7e étage qui servent souvent de débarras. un vrai travail de fourmi pour les rassembler, les rénover, prévenir les craintes des propriétaires. Ce type de solution pourrait nettement améliorer la situation des travailleurs pauvres. Pour les autres, c’est un travail de plus longue haleine encore. La première chose serait le fameux local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.