La guerre politique

La campagne de Nicolas Sarkozy m’étonne. Alors qu’une analyse classique le donnerait en baisse, il monte. Comment un candidat sans programme, qui a promis tout et son contraire, dont le bilan est objectivement mauvais à la lumière des rapports de la cour des comptes ou d’Eurostat, qui se complait dans les petites phrases et les appels à l’émotion plutôt qu’à la raison ou dans des affirmations péremptoires et inexactes, qui traite de sujets aussi secondaires que l’étiquetage halal au lieu de traiter de ceux qui préoccupent d’abord les Français comme le chômage ou le pouvoir d’achat, peut-il pourtant monter?
Continuer la lecture de La guerre politique

%d blogueurs aiment cette page :