Pourquoi je ne suis pas favorable à une alliance MoDem-PS-Ecologie

Si je ne suis pas favorable à une alliance MoDem-PS-Ecologie, je suis très favorable à une alliance entre le MoDem et l’écologie au sens large. Nous avons en commun quelques idées: construire un nouveau modèle de développement, plus durable, plus responsable, plus humaniste. Si nous somme capables d’établir un programme commun, c’est manifestement une piste une piste à explorer. La meilleure voie d’indépendance, pour s’éviter l’absence d’élus, est d’additionner nos voix en espérant créer une recompositions politique.

((/public/Images_billets/.orange-vert_m.jpg|orange-vert.jpg|R|orange-vert.jpg, juil. 2009)) L’écologie a besoin d’indépendance pour ne pas devenir le petit partenaire étranglé par le PS en échange de quelques sièges, rôle dont nous nous sommes enfin dégagés vis-à-vis de l’UMP. La meilleure voie d’indépendance, pour s’éviter l’absence d’élus, est d’additionner nos voix en espérant créer une recompositions politique. En conclusion: Modem-Ecologie oui, mais pas avec le PS au moins pour les trois raisons suivantes: * Au soir des Régionales, le PS apparaîtra comme le perdant. Avec 20 régions sur 22 il ne peut qu’en perdre. Même s’il en conserve une majorité, la presse ne manquera pas de passer en boucle qu’il a perdu des régions. Je ne vois aucun intérêt à s’associer à sa défaite. * Nous n’avons pas gagné notre indépendance vis-à-vis de l’UMP pour nous retrouver dans la même situation avec le PS! Plus questions d’être le petit partenaire faible qu’on étrangle. Nous n’avons pas traversé dix années de désert pour nous retrouver exactement dans la même situation, avec le partenaire symétrique. * Cette alliance est à éviter pour préserver la crédibilité de notre candidat en 2012, pour lui permettre d’apparaître comme une alternative et pas comme un rallié prévisible après le 1er tour. Dans le système de bipartisme qui est celui de notre système électoral, nous avons besoin d’une recomposition politique qui nous permette de passer en première ou en deuxième position, pas de nous contenter de la place du troisième.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.