Electrocardiogramme plat

La campagne se traîne. Les bloggeurs n’ont pas grand chose à débattre au fil de l’actualité. Pas de débat du style « la réforme des retraites de mon candidat est meilleure que celle du tien », ou « qui a le meilleur programme pour relancer la croissance », ou « que faites vous pour les femmes? ». Pourtant, dans les meetings, ces thèmes arrivent les uns après les autres, mais dans la presse, rien.

((/public/Images_billets/electrocardiogramme.png|electrocardiogramme.png|R|electrocardiogramme.png, juil. 2009))Le débat s’est déplacé sur les valeurs, l’idéologie et les petites phrases, avec une escalade dans la grandiloquence qui aurait de quoi faire rire si l’enjeu était moins sérieux. Comment ne pas pleurer de rire devant Sarkozy affirmant sans rire: Etre président de la République, c’est une ascèse, c’est l’oubli de soi, et sans doute la mise entre parenthèses de son bonheur personnel, de ses sentiments, de ses intérêts, pour ne plus avoir en tête que le bonheur des Français. L’entrée dans la campagne officielle n’arrange rien. En une minute trente ou cinq minutes de clip, difficile de faire dans la dentelle. Ce sont le positionnement, la personnalité et l’idéologie qui priment, avec là encore une palme du ridicule à Nicolas Sarkozy. On se demande s’il s’agit d’antiphrases quand on connait la biographie du personnage, mais il n’est pas certain que tous les spéctateurs le lisent ainsi. De son côté, Madame Royal, qui se croit obligée d’égrener son curriculum pour convaincre qu’elle est compétente, est assez pathétique et en dit long sur le machisme de la campagne. Au milieu de tout cela, le [clip de Bayrou|http://www.dailymotion.com/video/x1o6x8_francoisbayrouspotcourtofficielcamp] a le mérite de rester sur le terrain du programme politique, d’être clair et de ne pas être trop ennuyeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.